Quand utiliser l’aromathérapie ?

L’aromathérapie en usage curatif ou préventif, seule ou en complément d’un traitement médical classique.

Elle est particulièrement efficace dans les cas de :

  • Pathologies infectieuses mineures ORL (rhume, rhinopharyngite, toux..) dentaires, digestives (gastroentérite, vers intestinaux, intoxication alimentaire...)

  • Pathologies digestives non infectieuses (constipation, ballonnements, aérophagie, remontées acides…) 

  • pathologies saisonnières (rhume des foins, jambes lourdes…)

  • Symptômes douloureux avec ou sans inflammation (migraine, coups, traumatismes...), d'origine musculaire (élongation, crampes, courbatures...), articulaire (arthrose, polyarthrite...), tendineuse (tendinite, épicondylite...), ligamentaire (entorses...), névralgique (sciatique, torticolis...). 

  • Pathologies dermatologiques (psoriasis, acné, rosacée, couperose, dermite séborrhéique, mycoses cutanées, eczéma, cicatrisation difficile, verrues, vergétures, crevasses…)

  • Troubles émotionnels de stress, d’anxiété, de dépression, de sommeil perturbé, de manque de confiance en soi, d’agitation…

  • Troubles endocriniens et métaboliques (nettoyage et drainage des émonctoires, cholestérol, diabète, surpoids, cellulite).

  • Problèmes gynécologiques (règles douloureuses, dysménorrhée, syndrome prémenstruel, bouffées de chaleur, paresse ovarienne…).

Liste non exhaustive.